“Sarah Nolet is based in Sydney, Australia and is the Founder of AgThentic. This post summarizes a quick chat we had with Sarah about agtech in Australia” 

  • What is the main idea behind the creation of AgThentic ? 

We’ve seen too many technologies being created that are not developed with the users/ farmers among the supply chain (involved). Being push into the industries instead of being pushed by user solving their problem, and not enough real value created and technologies meeting the needs of users.

That’s why we created AgThentic.

The other reason is that we truly believe that entrepreneurs, innovators are able to build the food system model of the future, where technologies will help to be align with customer demands, helping farmers to be more profitable, with an environmental impact to be improve and more sustainable. We see tremendous impact of technologies driven by entrepreneurs especially for tomorrow.

Sarah Nolet, Fondatrice de AgThentic (http://agthentic.com/)
  • We’ve seen significant trends of investment in the Agtech sector last couple of years, how do you explain this ? 

Globally its driven by the decreasing of the cost of technologies, consolidation of the market and by the ability to spend more money and to outsource more innovation to small companies to make them growth.

The habits and needs of farmers are changing, their desire and ability to use different source of data and tools that are available in other sector is increasing so this is a huge opportunity for startups. Investors see agtech as a big opportunity (food sustainability, resource fewer use, climate change, consumer needs) and its creating a better understanding of the needs for technologies.

  • What are the adoption trends in Australia? How AgThentic is helping in creating the digital value of agtech in Australia? 

The decline of the mining industries in Australia is helping to reoriente the Australian adoption trends in the agricultural and food sector. The great positioning of Australian agriculture is really making a competitive advantage, agtech is a kind of next steps focus in order to reinforce Australian strength at the international level. Its a big momentum, the government is aware of this.

  • Agtech is a global issue – what are the main interests for cooperation between France and Australia in the industry ?

At AgThentic there are focusing on breaking the gap between the tech side and the agriculture side by valuating technologies really solving problems.

Technologies being developed in Australia will need to expand elsewhere and so the more relations we’re developing abroad, best it is for entrepreneurs.

Australia is a really good place for testing, in terms of climate zone, a lot of farmers willing to test new range of solutions. France is welcome.

[Version Française]

  • Quelle est la principale raison de la création d’AgThentic ? 

L’un des principaux problèmes qu’AgThentic souhaite résoudre est le suivant : nous avons vu bon nombre de technologies qui se sont développées sans l’implication des utilisateurs / agriculteurs alors que leur positionnement sur la chaîne d’approvisionnement est fondamental à l’adoption des technologies. Des technologies trop souvent poussées dans les industries sans grande considération du besoin au lieu d’être poussées par les utilisateurs qui connaissent leurs problèmes à résoudre, et donc en somme pas assez de création de valeur réelle des technologies répondant aux besoins des utilisateurs.

C’est pourquoi j’ai créé AgThentic. 

L’autre raison est que chez AgThentic, nous croyons vraiment que les entrepreneurs et les innovateurs sont capables de construire le modèle de système alimentaire de demain, où les technologies aideront à répondre aux demandes des consommateurs de plus en plus spécifiques, en aidant ainsi les agriculteurs à être plus rentables, avec un impact environnemental devant être amélioré et plus durable.

  • Nous avons vu un accroissement significatif des investissements dans le secteur de l’Agtech, comment expliquez-vous ceci ?

De façon générale, les investissements sont guidés par la réduction du coût des technologies, la consolidation du marché et par la capacité de dépenser plus d’argent et d’impartir davantage l’innovation vers les petites entreprises pour assurer leur croissance.

Par ailleurs, les habitudes et les besoins des agriculteurs évoluent. Leur désir et leur capacité d’utiliser différents jeux de données et d’outils disponibles dans d’autres secteurs sont en augmentation, ce qui représente une énorme opportunité pour les startups. Les investisseurs voient l’agtech comme une grande opportunité (durabilité alimentaire, meilleure gestion des ressources, changement climatique, habitudes alimentaires changeantes des consommateurs), tout cela crée une meilleure compréhension des besoins en technologies.

  • Quelles sont les typologies d’adoption technologique en Australie ? En quoi AgThentic aide à créer plus de valeur pour l’agtech en Australie ?

Le déclin des industries minières en Australie contribue à réorienter les tendances de l’adoption australienne dans le secteur de l’agriculture et de l’alimentation. Le formidable positionnement de l’agriculture australienne constitue un avantage concurrentiel réel. L’Agtech est en quelque sorte la prochaine étape pour renforcer la force de l’Australie sur la scène internationale. C’est un véritable nouvel élan et le gouvernement en est conscient.
Chez AgThentic, l’objectif est de réduire l’écart entre les technologies et l’agriculture en évaluant les technologies qui résolvent réellement les problèmes.

  • L’Agtech est une question globale, quelles sont les principales raisons de collaboration entre la France et l’Australie d’un point de vue industriel ?

Les technologies développées en Australie devront s’étendre ailleurs et plus ils développent de relations à l’étranger, mieux ce sera pour les entrepreneurs australiens.

L’Australie est un très bon endroit pour tester, en termes de conditions climatiques, de variétés de culture, beaucoup d’agriculteurs sont disposés à tester de nouvelles solutions. La France est donc la bienvenue !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *