Lancement de Valeur-Tech et enjeux visibles :

En Octobre 2017, nous lancions Valeur-Tech avec cette illustration (en bas de page) symbolisant l’asynchronie des courbes et des rythmes d’adoption technologique que nous percevions.

Une maturité technologique plus rapide que la capacité d’acceptation par les marchés. Résultat : des investissements technologiques n’amenant que trop peu de valeur sur la table pour cause d’incapacité d’adoption du secteur agricole.
Ce que nous avons observé c’est que pour passer la « vallée de la mort » (into the chasm) de l’adoption technologique il fallait créer plus de valeur directe sur le service rendu à l’agriculteur en alliant les compétences de l’ensemble des opérateurs de services agricoles avec celle des investisseurs et des agriculteurs afin de se focaliser sur la création de valeur et rien d’autre.
En effet rien ne sert d’innover et de lancer des nouveaux produits tous les 6 mois si les utilisateurs ne perçoivent pas de valeur réelle et encore pire si ils trouvent le service trop cher par rapport au service rendu.

Nous arrivons donc au cœur du sujet :
« Combien ça coute, combien ça rapporte » à court et moyen terme pour l’agriculteur ?
Comment créer une valeur monétaire et/ou de services à sa technologie ?
En d’autres termes comment se focaliser sur le financement de l’adoption et non seulement sur le financement de l’innovation qui quelque part s’inscrit ans des schémas d’aide gouvernementale (exemple bpi).
Tel a été notre mot d’ordre en 2018 et tel sera notre objectif à nouveau pour cette année 2019.
Un exemple concret concernant l’accès au technologie : Les composants électroniques qui sont dans votre ordinateur n’ont cessé d’augmenter leur puissance de calcul, de réduire leur taille et leur consommation d’énergie (loi de moore) en même temps qu’une diminution drastique de leur coût, ce qui vous a permis de trouver un excellent ordinateur à 500€ alors qu’il coûtait plusieurs milliers d’euros il y a 10 ans.

Enjeux 2019 pour Valeur-Tech et les acteurs du marché :

Les enjeux de cette année et des années à venir seront donc de proposer une offre de valeur dont le rapport qualité/prix sera acceptable par le marché dans des solutions évolutives en plaçant l’agriculteur au centre des préoccupations.

Nos expériences internationales (Ukraine, Maroc, Israël, etc.) nous ont permis de consolider notre écosystème de partenaires et de démontrer à quel point il était nécessaire de mettre en commun les expertises de chacun afin de valoriser l’offre de valeur à moindre coût pour l’agriculteur.

Valeur-Tech pourra par son positionnement d’indépendance technologique au carrefour de ces écosystèmes garantir le meilleur optimum entre la maturité des besoins du marché et la maturité des technologies. Il faut que la technologie tienne aussi compte de la dimension sociale car elle prend une place importante dans le schéma d’adoption. Sans un climat de confiance rien n’est possible.

Valeur-Tech s’engage à vous apporter les solutions opérationnelles les plus adaptées pour conforter votre confiance à l’égard du data management agricole, passage incontournable pour rejoindre les bénéfices attendus de la numérisation de l’agriculture.